après Camaïeu et Damart, Jules et BZB victimes d’une cyberattaque – .

après Camaïeu et Damart, Jules et BZB victimes d’une cyberattaque – .
après Camaïeu et Damart, Jules et BZB victimes d’une cyberattaque – .
--

« Notre site fait peau neuve », déclare BZB. Celui de Jules, autre marque de prêt-à-porter du groupe FashionCube (ou Fashion3), évoque des opérations de maintenance visant à “améliorer la qualité de nos services”.

Les appels téléphoniques à certains magasins des deux marques révèlent une autre réalité : les deux marques sont victimes d’une cyberattaque. Selon l’un des magasins rejoints par la rédaction, les systèmes d’échanges sont tombés en panne dans la nuit du 28 au 29 septembre. Il est donc impossible de passer des commandes ou de réapprovisionner les magasins : seuls les produits en stock sont accessibles. Certains magasins acceptent de réserver des produits spécifiques pendant 24 à 48 heures pour des clients qui savent exactement ce qu’ils recherchent.

Nous n’avons pas encore pu obtenir de détails sur la cyberattaque. Nous ne manquerons pas de mettre à jour cet article lorsque nous l’aurons.

FashionCube est issu de la fusion, fin 2020, de Happychic et Oosterdam Group. Le groupe fait partie de l’Association Familiale Mulliez (AFM) et regroupe les marques Jules (qui a repris Brice en 2019), BSB (ex-Bizzbee), Pimkie, Rouge Gorge, Orsay et Grain de Malice.

FashionCube ne gère pas sa propre informatique. Début 2021, CGI a annoncé la signature d’un contrat d’infogérance de 10 ans avec le groupe, expliquant que, dans le cadre de celui-ci, « CGI opérera l’ensemble des activités informatiques de FashionCube dans le but de maximiser les synergies et d’accélérer la transformation du marques adhérentes ». “.

--

Ironie du sort, la marque Jules a été créée au milieu des années 1990 par Camaïeu, pour son offre de prêt-à-porter masculin. Camaïeu vient d’être mis en liquidation judiciaire. Le cartel avait demandé sa suspension des paiements deux mois plus tôt. Une cyberattaque survenue début juin 2021 a considérablement aggravé les difficultés financières préexistantes.

Plus récemment, un autre spécialiste français du prêt-à-porter a été victime d’une cyberattaque, Damart. Là, le rançongiciel Hive a été utilisé pour exiger une rançon de deux millions d’euros.

Tags : après Camaïeu Damart Jules BZB victimes cyberattaque

après Camaïeu Damart Jules BZB victimes dune cyberattaque

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

--

NEXT Boeing arrête les vols d’essai avec le 777X